Carmela Marie

« Le boléro a une âme » c’est ce que démontre Carmela Marie, dont l’enfance a été bercée par le boléro et par la copla, musique populaire espagnole qu’écoutait son père. Il y a 6 ans Carmela prend son premier cours de chant, pratique le répertoire français, puis s’oriente vers le jazz. Un bœuf avec Yuri Buenaventura, au Festival de Jazz de l’Hospitalet, lui révèle son orientation vers le répertoire latino-américain qu’elle s’approprie avec simplicité et authenticité.  C’est le début d’une aventure, d’une passion qui ne la quittera plus. Sa rencontre avec Philippe Cauchi-Pomponi donne naissance au Carmela’s Project en 2012. Carmela a collaboré avec des musiciens et chanteurs de renom :

  • Yuri Buenaventura,  au Château de L’Hospitalet autour du Festival de Jazz en 2009 avec lequel elle collabore le temps d’un duo,
  • Ibrahim Ferrer Junior en 2013 au Théâtre, Scène Nationale de Narbonne,
  • Jacky Terrasson 2013 lors du Festival de Conilhac-Corbières,
  • Abel Marcel en 2013,
  • Le Septuor Nabori en 2013 autour du  « Festival Libertad »  mettant à l’honneur cette année là Cuba.

Aujourd’hui Carmela Marie collabore avec le pianiste Philippe Cauchi-Pomponi, le contrebassiste Jean-Philippe Jalby et Lionel Martinez aux drums. Ensemble ils forment le Carmela’s Project et développent un style musical épuré, chaud où les nuances et l’écoute entre eux priment.

Genre : Spanish Jazz / Album « Yemaya » (sortie prévue mars 2015)

« El Bolero tiene un alma » es lo que muestra Carmela Marie, cantante franco-andaluza cuya infancia fue sacudida por el bolero, la copla y la música popular española que le trasmitieron sus padres. Desde hace 6 años Carmela viene recibiendo clases de canto. A partir de entonces y con una auténtica sencillez, esta cantante franco-andaluza viene desarrollando un amplio repertorio de canciones tanto en español y en francés, que incluye el bolero, la balada, el jazz y otros ritmos latinoamericanos.

Carmela Marie ha compartido escenarios con destacados artistas: en el verano del 2009 hizo un dúo ocasional con el cantante colombiano Yuri Buenaventura; en el Festival de Jazz de Hospitalet y en el 2013 con los destacado músicos Jacky Terrasson en el Conilhac-Corbières Festival y con los músicos cubanos del Septeto Naborí y con talentoso Ibrahim Ferrer (Jn); en el 2013 Teatro Nacional de Narbonne.

Desde el 2012 Carmela Marie viene trabajando con su propia banda; integrada por los músicos Philippe Cauchi-Pomponi, el bajista Jean-Philippe Jalby y el baterista Lionel Martínez. Con quienes ha perfilado un estilo musical refinado en el que prevalecen tonos cálidos y una agradable sonoridad. Su reciente álbum « Yemaya », donde reúne canciones de género jazz, cantados en español por la mayoria de los temas será publicado en el marzo del presente año 2015.

« The Bolero has a soul  » that’s what Carmela Marie demonstrates, Carmela whose childhood was rocked by bolero and copla, a popular spanish music his father used to listen. Just six years ago Carmela takes her first singing lessons, practices « la chanson française » and gradually begins moving towards jazz. A collaboration with Yuri Buenaventura, during the Jazz Festival of « Château l’Hospitalet », reveals its orientation towards the latin-american repertoire, which she appropriates with simplicity and authenticity. This is the beginning of a passion that never left her. His meeting with Philippe Cauchi-Pomponi gives birth to Carmela’s Project in 2012. Carmela has collaborated with musicians and renowned singers :
• Yuri Buenaventura, for a duet at Chateau L’Hospitalet around the Jazz Festival in 2009
• Ibrahim Ferrer in 2013 at the « Théâtre de Narbonne »,
• Jacky Terrasson 2013 during the Conilhac-Corbières Jazz Festival,
• Abel Marcel the famous Cuban´s piano player in 2013,
• The Septuor Nabori in 2013 around the « Festival Libertad » honoring that year Cuba.

Today Carmela Marie collaborates with the jazz pianist composer Philippe Cauchi-Pomponi, the double bassist Jean-Philippe Jalby and Lionel Martinez on drums. Together they form the Carmela’s Project and develop a refined musical style, where warm shades and listening between them prevail.

Genre: Jazz Spanish / Album  » Yemaya  » (to be released in March 2015 )

Jean-Philippe Jalby

Jean-Philippe Jalby est le co-fondateur de l’Ecole de Musique Moderne de Béziers. Il étudie la guitare classique à 14 ans au Conservatoire de Béziers puis s’oriente vers le hard-rock avec le groupe Raven (1er album, première partie de Def Leppard, Viva…).

Parallèlement à des études de jazz, il continue la scène avec le groupe de funk Monaliza (3 albums, Francofolies, tournées à l’étranger…)
C’est à cette période que voit le jour l’APEMM (l’Association Pour l’Enseignement de la Musique Moderne) à Béziers où il officie en tant que directeur pédagogique et enseignant guitare.

Il participe toujours à de nombreux projets (Les Cafards, Instants d’Années, Los Harry’s’ Pounchous, Octane…) qui lui permettent de continuer à faire de la scène tout en menant à bien sa carrière d’enseignant.

Lionel Martinez

Batteur, percussionniste, Lionel Martinez est né en 1971 à Béziers. Il apprend la musique dès l’age de 9 ans en commençant par la guitare au Conservatoire de Béziers puis il est repéré par René Nan qui lui conseille de jouer de la batterie. C’est la révélation ! Pendant 8 ans, il suit les cours du maître ès tambours et se dirige ainsi vers le jazz et les musiques improvisées. Il suit également des cours de percussion classique et joue dans le Big Band sous la direction de Jean-Marie Vrech. Il se perfectionne ensuite en participant à plusieurs stages ce qui lui permet aujourd’hui d’enseigner (il est professeur de batterie, de percussion et d’éveil musical à l’école de St Martin de Londres depuis 2011).

En 1988, il fonde avec le saxophoniste Jérôme Dufour le quartet de jazz AD LIB, groupe lauréat du concours des Jeunesses Musicales de France en 1989. Suit alors une tournée en Allemagne avec le saxophoniste Bruno Codignola. Depuis on a pu l’apercevoir aux cotés de Jean-Michel Pellegrin, Francis Balzamo, Michel Olive, Richard Dossman, Jean-Marie Frédéric, Pierre Peyras, Henri Donnadieu, Pierre Diaz, Pascal Corriu, Sébastien Falzon, Denis Fenelon, Frédéric Tari, Michel Altier, Brice Soniano, Med Burrit (Danemark), Vittorio Silvestri (Italie), Christophe Azema, Trần Mạnh Tuấn (Vietnam), Nguyễn Anh Tấn (Vietnam), Trajano Caldas (Brésil), Laurent Cugny, Thierry Gautier, Serge Casero, Jean-Pierre Barreda…

Philippe Cauchi-Pomponi

Pianiste compositeur, illustrateur sonore et arrangeur, Philippe Cauchi Pomponi est au service de plusieurs styles musicaux depuis de nombreuses années, jazz, salsa, musique brésilienne et cubaine. Pianiste choriste au sein du Smoky Joe Combo depuis 2007 (swing vintage des années 30, 4 albums, tournées en Europe), Philippe est également pianiste et arrangeur au sein du Carmela’s Project, tout en menant son projet de compositions originales « Philippe Cauchi-Pomponi Solo ».

En 2010, il est pianiste et directeur musical du spectacle hommage à Claude Nougaro « Instant d’années ». En 2012, il compose la bande son de la comédie musicale « La belle Scribote » (22 chansons) jouée à Marseillan  quatre étés consécutifs. Il participe à de nombreux festivals de jazz et a assuré les premières parties de Harold Lopez Nussa et Al Di Meola. Il est intervenant musique en écoles associatives depuis 15 ans.

Découvrez le reportage France 3 sur Philippe Cauchi-Pomponi > http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/jazz-blues/philippe-cauchi-pomponi-le-jazz-entre-bresil-et-argentine-149607